Comment assurer l’accompagnement des personnes handicapées?

La situation des personnes handicapées est de plus en plus préoccupante que ce soit dans les foyers ou encore moins au niveau des autorités étatiques. Toute personne en situation de handicap mérite votre accompagnement au quotidien. Toutefois, il ne faudrait pas lui donner l’impression qu’elle est un sous-homme. Voici quelques points clés pour venir en aide aux handicapés :

S’adapter à chaque handicap

Point n’est besoin de rappeler que les handicapés ne vivent pas les mêmes situations. Et pour les accompagner, il serait mieux de circonscrire chaque situation de handicap.

Dialoguer avec la personne guidée

Le dialogue est perçu comme étant un point essentiel lors de l’accompagnement d’une personne en situation de handicap. Votre intervention sera bien vue si chacun peut exprimer ses positions. La personne accompagnée devrait alors participer activement à l’espace de discussion. Dès lors, la personne handicapée retrouvera sans doute son équilibre mental et elle se sent en sécurité. De surcroit, la visite à domicile ne serait pas perçue comme un fardeau ou une contrainte. Bref, les bouts de discussion garantissent inéluctablement du bien-être.

Adopter une attitude moins envahissante

Les intrus ne doivent pas fréquenter le domicile de la personne handicapée à tort et à travers. L’intimité de la personne accompagnée n’est pas à banaliser dans cette situation. Il en est de même pour la façon de vivre de sa famille. Ce qui revient également à penser que vos interventions ne doivent pas être intempestives. Une coordination devient ainsi une nécessité absolue afin de restreindre les effets intrusifs. Parfois, le patient aime se sentir parfois seul dans son coin.

Comprendre les habitudes de l’handicapé

En effet, les personnes frappées d’un handicap adoptent généralement des habitudes bizarres dans leur domicile. Il peut s’agir de l’aménagement ou de l’organisation de leur cadre de vie. Vous devez respecter sa façon de ranger ses effets. Et si vous perturbez ses petits ajustements, cela peut être vu comme une intrusion dans sa vie privée. Aussi, ses habitudes alimentaires sont à respecter. Si elle aime manger le gateau de reine des neiges, donnez-en lui à des heures indiquées. Par ailleurs, il existe des cas où des bouleversements sont obligatoires dans les aménagements de personne handicapée. Il s’agit généralement de l’installation du matériel médicalisé. Il faudrait avant tout entamer à une discussion sérieuse avec le patient avant de finaliser ce genre d’aide. Il est question de lui donner le sentiment que sa demeure n’est pas un hôpital.

Domaines d’intervention

Malgré le fait que chaque client vit une situation singulière, les domaines d’intervention ne sont pas spécifiques. Il y a d’abord l’accompagnement à l’entretien personnel et la participation à la vie sociale qui renvoient à un ensemble des soins d’hygiène et à l’accessibilité aux emplois. Puis, vous avez la manipulation et la mobilité. A ce niveau, l’on fait allusion à tous les déplacements que la personne handicapée pourrait effectuer dans le domicile.